Tout d’abord, peux-tu te présenter ?
Mon nom est Damien Boisson-Berçu. Je suis photographe indépendant depuis maintenant 10 ans. Plutôt publicité / studio, still life & mode.

Qu’est ce qui t’a amené vers la photographie ?
L’image m’a toujours attiré. J’ai fait des études en JRI (journaliste reporter d’images) ainsi que de réalisation audiovisuelle. Mais l’image fixe m’obsédait plus. Aussi, j’ai commencé à assister en studio. Et je suis devenu photographe.

Quel est ton style de prédilection et qu’est ce qui t’attire dans celui-ci ? J’aime beaucoup la prise de vue de portrait. En studio comme en extérieur. Faire s’aimer les gens en photographie n’est pas une mince affaire & c’est donc un joli challenge.

As-tu un souvenir d’un shooting que tu souhaites partager avec nous ?
J’ai moult anecdotes ! Une précise, pas forcément !

Quelles sont tes sources d’inspiration, parmi des photographes ou des artistes ?
De nombreux artistes m’ont profondément marqué. Raymond Depardon, Sebastio Salgado & Koudelka pour ce qui est du photo-reportage. Peter Lindberg, Paulo Roversi & David Lachapelle pour la mode. Hopper, Dali pour la peinture.

Mais je m’inspire de beaucoup de chose. Je suis très cinéphile par exemple, ça m’aide bien dans mes recherches visuelles.

Passes-tu beaucoup de temps à préparer tes productions ?
Tout dépend de la gamme de production dans laquelle on se situe.
Pour ce qui est de la pub, avec de la DA, etc… cela peut prendre pas mal de temps, oui. Les équipes peuvent être importantes & les demandes complexes (stylisme, décor, mannequins, matériel spécial…).

Pour les shootings plus simples, cela peut se faire rapidement.

Que faut-il prévoir pour être sûr de réussir sa production ?
Bien anticiper tous les cas de figures. Bien comprendre la demande client. Avoir un boîtier de secours ! Bien s’entourer est essentiel (assistant, styliste, coiffeur, maquilleur…). Faire de son mieux pour que l’ambiance soit propice au bon résultat du shooting.

Quel matériel photo utilises-tu ? Varie-t-il selon les conditions et les contraintes ?
Je suis Nikon depuis le départ ! Aussi, je suis resté fidèle. Mais je suis assez polyvalent & oui, le matériel varie selon les sujets & les budgets !

Lumière continue ou flash ou un mix des deux. Les possibilités sont vastes.

Passes-tu beaucoup de temps à retoucher tes shoots ?
J’essaye de faire la meilleure prise de vue possible afin d’avoir le minimum de retouches, ou avoir la meilleure base possible pour la post-prod.

Que dirais-tu aux personnes qui souhaitent se lancer dans photographie ?
D’être le plus ouvert d’esprit possible ! L’image change chaque jour et l’adaptation doit être primordiale! Bien maîtriser la technique, c’est ce qui fait la différence !

Es-tu actif sur les réseaux sociaux ?
Oui. Je suis surtout sur Instagram parce que le monde va vite et que la communication se fait essentiellement via les mobiles et les tablettes. Vous pouvez me suivre sur DBB Pictures, DBB Gallery et DBB Still Life

Le mot de la fin
Un oeil averti en vaut plus de deux !